Actualités

mardi 14 mai 2019
Communiqué de presse

Les représentants des bureaux du Québec au Canada ont présenté les avantages du commerce interprovincial aux entrepreneurs de Montréal

Montréal, le 14 mai 2019 – Dans le cadre de l’événement COREX, la Tournée de promotion du commerce interprovincial, organisée par la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ), en collaboration avec la Chambre de commerce de l’Est de Montréal (CCEM), grâce à l’appui du gouvernement du Québec, plusieurs entrepreneurs de la région de Montréal ont bénéficié des connaissances pointues d’un panel d’experts québécois et ont pu en apprendre davantage quant aux opportunités d’affaires du marché intérieur canadien.

Les cheffes de postes du Québec, basées en Ontario et dans les provinces atlantiques, ainsi que des représentants du ministère de l’Économie et de l’Innovation ont partagé leurs expertises sur les perspectives économiques de ce marché, sur les secteurs porteurs ainsi que sur les moyens efficaces pour s’y développer, en plus de présenter les ressources mises à disposition des entreprises.

En 2018, le commerce interprovincial du Québec vers le reste du Canada atteignait 81 G$, avec une balance commerciale positive de 6 G$ pour le Québec. Le marché canadien constitue le second marché en importance pour les entreprises québécoises, dix fois plus important en valeur que celle des échanges avec l’Allemagne ou le Mexique, et vingt fois plus élevée que les échanges commerciaux du Québec avec le Japon.

La Tournée de promotion du commerce interprovincial a également été l’occasion d’aborder les avantages et bénéfices de l’Accord de libre-échange canadien, lequel est entré en vigueur le 1er juillet 2017, et vise à maintenir un marché intérieur ouvert, stable et performant.

Citations
« Le marché intérieur canadien est une destination d’exportation incontournable pour les entrepreneurs québécois souhaitant diversifier leurs marchés. Il peut réellement devenir une des pièces maîtresses de leur croissance. »
– Stéphane Forget, président-directeur général de la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ).

« Cet événement a été une occasion rêvée pour nos entreprises de réfléchir à leur stratégie de croissance hors Québec. Les intervenants ont été de précieux conseillers pour celles souhaitant se lancer dans le développement de marché à l’échelle interprovinciale. »
– Christine Fréchette, présidente-directrice générale de la Chambre de commerce de l’Est de Montréal.

« Le nouvel accord de libre-échange canadien permet aux entreprises d’avoir accès plus librement aux marchés que constituent les provinces canadiennes. Les entreprises peuvent se tourner vers des organismes comme le nôtre pour du soutien afin de maximiser les retombées des accords de commerce. »
– Raphaëlle Mandelbaum, directrice du Service d’aide à l’exportation de la Chambre de commerce de l’Est de Montréal.

« Les provinces de l’Atlantique sont un marché naturel pour les entreprises du Québec comme en témoigne, la valeur totale des échanges de biens et services du Québec avec celles-ci qui représentaient 14,6 G$ en 2015. »
– Julie Bissonnette, cheffe de poste, Bureau du Québec dans les provinces atlantiques, Ministère du conseil exécutif

« La proximité du Québec et de l’Ontario a permis aux entreprises québécoises d’exporter plus de 40 G$ de produits et services. De plus, il existe une grande volonté d’augmenter ce chiffre dans les années à venir : Les premiers ministres du Québec et de l’Ontario ont même convenu en novembre dernier d’accroître les échanges entre les deux provinces et d’augmenter les exportations du Québec vers l’Ontario de 10 G$. »
– Catherine Tadros, cheffe de poste, Bureau du Québec à Toronto, Ministère du conseil exécutif

« Les mécanismes du nouvel accord de libre-échange canadien, l’ALEC, ont pour but de faciliter les échanges commerciaux à l’intérieur du Canada et les entreprises du Québec ont tout avantage à en tirer parti, pour leur croissance et le dynamisme de toutes les régions du Québec »
– Marie-Andrée Marquis, représentante du commerce intérieur, Direction générale de la politique commerciale, Ministère de l’Économie et de l’Innovation

« Certaines entreprises hésitent parfois à se lancer dans l’exportation, craignant que ce soit compliqué. Le commerce interprovincial peut constituer un tremplin vers l’international, pour une entreprise qui entame une stratégie d’expansion hors Québec. »
– Agnès Gatignol, adjointe exécutive, Direction des marchés de l’Amérique du Nord, Ministère de l’Économie et de l’Innovation

À propos de la Chambre de commerce de l’Est de Montréal

La Chambre de commerce de l’Est de Montréal a pour mission de défendre et de promouvoir les intérêts socioéconomiques de ses 1 200 membres et des 32 000 entreprises situées à l’est du boulevard St-Laurent. Couvrant un territoire composé de 850 000 habitants et de 400 000 emplois, la Chambre représente un milieu économique diversifié disposant d’opportunités de croissance importantes.

À propos du Programme COREX

Le Programme COREX de la FCCQ est une initiative visant à faciliter et à favoriser le développement des échanges commerciaux hors Québec. Ce programme vise notamment à stimuler l’ambition, sensibiliser, informer et outiller les entreprises du Québec dans le développement de leurs activités dans les corridors de commerce américains et dans nos marchés extérieurs privilégiés.

À propos de la FCCQ

Grâce à son vaste réseau de quelque 140 chambres de commerce et 1 100 membres corporatifs, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) représente plus de 50 000 entreprises exerçant leurs activités dans tous les secteurs de l’économie et sur l’ensemble du territoire québécois. Plus important réseau de gens d’affaires et d’entreprises du Québec, la FCCQ est à la fois une fédération de chambres de commerce et une chambre de commerce provinciale. Ses membres, qu’ils soient chambres ou entreprises, poursuivent tous le même but : favoriser un environnement d’affaires innovant et concurrentiel.

 

– 30 –

 

Renseignements :

Chambre de commerce de l’Est de Montréal
Liane Drolet
Chargée de projet, Service d’aide à l’exportation
[email protected]
514 354-5378, poste 224 

Fédération des chambres de commerce du Québec
Joanne Beauvais
Directrice, Communications
[email protected]
514 928-8373