Actualités

vendredi
22 mars 2019
Communiqué de presse

Plan économique du Québec 2019 : Un budget qui jette les bases d’une stratégie de relance économique innovante et durable

Montréal, le 21 mars 2018 – La Chambre de commerce de l’Est de Montréal (CCEM) accueille avec enthousiasme les investissements annoncés dans le budget 2019-20 pour la décontamination de terrains à fort potentiel de développement, pour la mise en place de territoires d’innovations et pour la modernisation du transport des personnes.

« Ce budget jette les bases d’une stratégie de relance économique innovante et durable de l’Est de Montréal. Les investissements prévus pour la décontamination de terrains à fort potentiel de développement, pour la modernisation du transport collectif  et pour la mise en place de territoires d’innovation constituent des éléments clés d’une stratégie de revitalisation de l’Est », a soutenu Christine Fréchette, présidente-directrice générale de la Chambre de commerce de l’Est de Montréal.

La CCEM accueille favorablement l’investissement de 100 millions de dollars visant à valoriser des terrains à fort potentiel de développement économique. « La décontamination de ces terrains est un passage obligé pour le redéveloppement du territoire. Les coûts élevés pour la réhabilitation de ces terrains constituent un frein au développement économique de l’Est. »

Considérant l’ampleur des sommes requises pour régler cet enjeu dans l’Est, la CCEM souhaite qu’un apport équivalent à la mise du gouvernement du Québec soit investi par le gouvernement canadien. La CCEM encourage le gouvernement du Québec à entamer un dialogue avec son homologue fédéral sur cette question.

La CCEM salue la décision du gouvernement du Québec de mettre à l’étude des projets de transport collectif structurants et majeurs dans l’Est de Montréal, tout comme la confirmation de l’engagement du gouvernement pour la réalisation du prolongement de la ligne bleue du métro de Montréal et son intégration dans le réseau d’autobus et autoroutier. L’ajout de lignes de transport rapides et structurantes est nécessaire afin d’accroitre la mobilité dans l’Est et de renforcer l’attractivité du territoire pour les entreprises et la main-d’œuvre. Nous sommes confiants que l’investissement de 10 millions de dollars réparti sur deux ans en vue d’élargir l’offre de services de transports interconnectés, tels que l’auto-partage, l’auto en libre-service, le vélo partage et le taxibus, permettra, lui aussi, d’augmenter la mobilité sur le territoire de l’Est de Montréal.

Considérant le grand nombre d’entreprises exportatrices dans l’Est de Montréal et le potentiel d’accroissement des exportations par voie maritime notamment, la CCEM appuie les orientations contenues dans le budget du gouvernement du Québec quant au soutien d’entreprises exportatrices pour la diversification et la consolidation de leurs marchés d’exportation.

Par ailleurs, vu le grand besoin en matière de logement abordable sur le territoire de l’Est de Montréal et l’incidence de cet enjeu sur la qualité de vie dans les quartiers de l’Est, nous accueillons favorablement l’engagement pris par le gouvernement en matière de soutien dans la réalisation des unités de logement AccèsLogis.

À propos de la Chambre

La Chambre de commerce de l’Est de Montréal a pour mission de défendre et de promouvoir les intérêts socioéconomiques de ses 1 250 membres et des 32 000 entreprises situées à l’est du boulevard St-Laurent. Couvrant un territoire composé de 850 000 habitants et de 400 000 emplois, la Chambre représente un milieu économique diversifié disposant d’opportunités de croissance importantes.

 

Renseignements :
Daphne Ferguson, directrice, Affaires publiques et gouvernementales
Chambre de commerce de l’Est de Montréal
[email protected] – T. : 514 354-5378, poste 223