Actualités

lundi
28 octobre 2013
Communiqué de presse

Les candidats à la mairie de Montréal s’engagent sur les enjeux de l’Est

C’est à l’occasion de la série Tribune politique : élections municipales 2013, organisée par la Chambre de commerce de l’Est de Montréal (CCEM) au cours des dernières semaines, que trois candidats à la mairie se sont entretenus avec la communauté d’affaires de l’Est sur les principaux enjeux du territoire. Cette tribune s’inscrit dans le cadre d’une stratégie ayant débutée en juin dernier, lors du Diner conférence à l’aube des élections municipales, durant lequel les candidats ont été invités à venir écouter les priorités de l’Est en matière de développement économique, de transport  et de tourisme.

Les candidats Marcel Côté, Richard Bergeron et Denis Coderre ont préalablement reçu un dossier concernant les projets prioritaires dans l’Est, de même que le mémoire élaboré par la CCEM sur le Plan de développement de Montréal, afin de pouvoir se préparer et aborder des enjeux peu discutés jusqu’à maintenant dans les débats de la campagne électorale municipale.

La Chambre a donc demandé aux candidats de se positionner concrètement sur:

  • La gouvernance et les processus administratifs;
  • La compétitivité de l’industrie pétrochimique et le renversement de la canalisation 9;
  • La revitalisation et la relance du Parc olympique, incluant la construction d’un nouveau toit;
  • Les transports des marchandises et des particuliers, notamment le métro vers l’Est, le SRB (Service rapide par bus) sur Pie-IX, le prolongement du boulevard de l’Assomption etc.

Coalition Montréal
Pour Marcel Côté, il est primordial de relancer le secteur manufacturier à Montréal, et ce, en passant entre autres par la décontamination des sols et le développement des parcs industriels de l’Est. Il appuie fermement le programme ClimaSol et s’engage également à mettre de la pression sur le gouvernement pour avoir un nouveau toit au Stade olympique.

Projet Montréal
Le candidat Richard Bergeron a profité la tribune de la Chambre pour présenter son projet d’éco-parc industriel dans le cadre du prolongement du boulevard de l’Assomption. Son but est de permettre la création d’un pôle d’emploi durable dans l’Est et ainsi retenir les familles à Montréal. Il promet la réalisation du projet de SRB sur le boulevard Pie-IX et l’implantation de tramways dans la métropole. Il s’est également positionné favorablement pour le remplacement du toit du Stade olympique.

Équipe Denis Coderre
Du côté de Denis Coderre, il s’engage à travailler rapidement avec tous les paliers gouvernementaux afin d’améliorer la fluidité des transports dans l’Est. Il veut collaborer avec l’ensemble de la communauté métropolitaine de Montréal (CMM) et prioriser le développement économique de la ville. Il ne prévoit pas de changement au niveau des arrondissements de la ville, mais il prône une plus grande imputabilité aux élus. Finalement, il assure qu’il prendra le temps de s’asseoir avec la première ministre du Québec, madame Pauline Marois, afin de discuter des solutions envisageables pour le remplacement du toit du Stade olympique. Ainsi, il aspire à accueillir la Coupe du monde de la FIFA en 2026.

De manière concrète et ludique
À la fin de chaque tribune, il a été demandé aux candidats de se prêter au jeu et de prioriser à l’aide d’un tableau géant, les quatre enjeux de l’Est.

Par ailleurs, la Chambre s’est engagée à recevoir le futur maire de Montréal dès le début 2014 afin qu’il nous confirme les engagements prévus durant son premier mandat.

Dans ce document, le genre masculin est utilisé comme générique, dans le seul but de ne pas alourdir le texte.