Actualités

lundi
10 novembre 2014
Communiqué de presse

La CCEM embarque dans le train

La Chambre de commerce de l’Est de Montréal (CCEM) est satisfaite de l’avancement du projet de la ligne Mascouche qui annonce, après tant d’attente, sa mise en service dans moins d’un mois.

Ce n’est pas un secret : le transport est un des quatre dossiers prioritaires au centre des préoccupations de la Chambre et pour lequel les impacts sont considérables pour les entreprises de l’Est. « Le transport des particuliers constitue l’apport vital nécessaire aux activités économiques de toute entreprise », souligne Isabelle Foisy, directrice générale de la CCEM. « Les accès dans notre secteur par le Nord et l’Est sont régulièrement saturés, causant des retards importants. L’arrivée du train permettra entre autres aux citoyens de mieux se déplacer vers les entreprises implantées dans l’est de Montréal », poursuit-elle.

Heureusement, la Chambre a noté avec satisfaction l’avancement de la réalisation du train de l’Est, qui permettra un accès rapide dans l’est de Montréal pour les habitants de l’est de la Rive-Nord (Terrebonne, Mascouche) et qui s’inscrit dans le cadre d’un développement durable, social et économique.

L’Agence métropolitaine de transport a récemment inauguré les gares de Mascouche, Rivière-des-Prairies et Anjou. Au total, ce sont dix nouvelles gares qui ont été construites dans le cadre de ce projet reliant Mascouche au centre-ville de Montréal en 65 minutes, desservant un bassin de population de plus de 700 000 personnes. Avec 16 départs quotidiens par semaine, le train aura la capacité d’accueillir 11 000 clients par jour, retirant près de 900 véhicules de la circulation.

La ligne Mascouche sera donc opérationnelle et sur les rails dès le 1er décembre. Seules les gares Sauvé et Pointe-aux-Trembles ne seront pas prêtes à cette date. L’AMT et la CCEM invitent les gens à faire l’essai gratuitement du train de banlieue en s’inscrivant au votrenouveau.amt.qc.ca pour recevoir deux titres aller-retour qui seront transmis par la poste.