Actualités

vendredi
31 octobre 2014
Communiqué de presse

La CCEM dit oui au projet Oléoduc Énergie Est de TransCanada mais demande des conditions spécifiques

La Chambre de commerce de l’Est de Montréal (CCEM) prend position sur le projet Oléoduc Énergie Est et donne son appui à TransCanada, si toutefois certaines conditions sont respectées.

La CCEM est très enthousiaste face à ce projet qui engendrera, à première vue, des retombées pour l’emploi et l’économie, en plus de stimuler la vigueur de l’industrie pétrolière et pétrochimique montréalaise. Elle tient cependant à ce que trois conditions soient respectées avant de donner son aval entier : 1- le pipeline doit approvisionner directement les entreprises pétrolières situées dans l’est de Montréal 2- il doit respecter la règlementation en vigueur dans l’industrie, tant au niveau de la sécurité et de l’environnement 3- il ne doit pas engendrer d’autres enjeux d’approvisionnement et de surcharge pour les entreprises qui consomment notamment le gaz naturel.

Rappelons que le projet Oléoduc Énergie Est comprend la conversion d’un segment de la canalisation qui transporte actuellement du gaz naturel et qui transportera éventuellement du pétrole brut, ainsi que la construction d’un nouveau segment d’oléoduc.

La CCEM espère que l’ensemble des fournisseurs nationaux, tant en pétrole qu’en gaz naturel, puissent en venir à une entente en prenant en compte tous les éléments financiers, environnementaux et législatifs, pour assurer la flexibilité d’approvisionnement et la compétitivité de cette industrie.