Actualités

vendredi
7 mars 2014
Communiqué de presse

La CCEM accueille avec grande satisfaction l'approbation de l'ONÉ accordée au projet d'Enbridge

La Chambre de commerce de l’Est de Montréal (CCEM), qui représente plus de 1 200 membres, souligne sa grande satisfaction à l’égard de la décision rendue hier par l’Office national de l’énergie (l’ONÉ) sur le projet d’inversion du flux de la canalisation 9B d’Enbridge et d’augmentation du volume transporté, qui permettront d’approvisionner en pétrole de l’ouest la filière pétrolière et pétrochimique montréalaise et québécoise.
« Ce projet était capital et stratégique pour nous puisqu’il va contribuer à assurer la pérennité d’une industrie qui demeure au cœur de la croissance de notre économie locale, tout comme de celle du Québec. Avec la réalisation de ce projet, nos entreprises pourront enfin s’approvisionner en pétrole brut de sources plus sûres et à meilleur prix, stimulant ce faisant une meilleure compétitivité des raffineries et des sociétés d’ici », a déclaré Isabelle Foisy, directrice générale de la Chambre de commerce de l’Est de Montréal.
« Cette décision nous réjouit doublement puisqu’elle vient consolider les quelques 7 500 emplois directs et indirects que procure cette industrie à des personnes qui vivent majoritairement sur notre territoire et qui ont été éprouvées depuis quelques décennies par des fermetures en cascades, dont la plus récente, celle de Shell en 2010 », a-t-elle poursuivi.

Pour la CCEM, la décision de l’ONÉ est donc on ne peut plus appréciée et opportune. Elle vient non seulement assurer la performance d’une industrie essentielle à l’économie montréalaise et québécoise, mais elle sera aussi sources de nombreux investissements en aval, particulièrement dans les régions de Montréal et de Québec.
« La consolidation des activités de cette filière offrira une formidable occasion de croissance supplémentaire à notre secteur pétrochimique dont les produits sont des atouts indispensables à notre vie au quotidien. » a conclu madame Foisy.