Actualités

mardi
3 octobre 2017
Communiqué de presse

Implantation d’une zone résidentielle au cœur d’un secteur industriel dans l’arrondissement Mercier‒Hochelaga-Maisonneuve

Projet d’implantation d’une zone résidentielle au cœur du quartier industriel Assomption Nord

La Chambre de commerce de l’Est de Montréal (CCEM) est inquiète du projet de l’arrondissement Mercier‒Hochelaga-Maisonneuve d’implanter une zone résidentielle en plein cœur du quartier industriel Assomption Nord et des conséquences que ce changement de zonage pourrait avoir sur la pérennité des quelque 1 000 emplois situés dans le secteur immédiat. La CCEM craint que l’arrondissement ne coure au-devant des problèmes en créant un contexte propice à l’éclosion de conflits entre les résidents et les entreprises.

La Chambre est particulièrement inquiète du projet d’implantation d’un édifice résidentiel d’une dizaine d’étages à l’angle du boulevard de l’Assomption et de l’avenue Pierre-De Coubertin. Cet édifice se trouverait à être enclavé, sur trois côtés, par des entreprises qui ont des activités intensives de transport et de logistique, de jour comme de nuit. Bien que la CCEM ait fait de nombreuses représentations auprès des élus et que les risques associés à l’implantation de résidences en plein cœur d’une zone industrielle aient été compris, l’arrondissement semble vouloir aller de l’avant avec son projet.

« Nous pensons que l’arrondissement doit tenir compte de la présence des entreprises dans le secteur Assomption Nord, de la nature de leurs activités, de leurs heures d’opération atypiques et qu’il agisse de manière à assurer la protection des zones d’emplois », souligne Mme Christine Fréchette, présidente-directrice générale de la CCEM.

« Il est important d’assurer une gradation des usages dans cette zone et d’y établir une zone tampon afin de garantir une saine cohabitation et une stabilité économique. Nous sommes particulièrement étonnés de ce projet de l’arrondissement considérant qu’il y a déjà avec des enjeux de cohabitation sur son territoire. Nous aurions espéré que l’arrondissement établisse plutôt une zone tampon dans ce secteur avec un zonage commercial, de bureau, institutionnel ou encore, qu’il profite de la présence d’arbres matures dans ce secteur pour implanter un parc », a déclaré Mme Fréchette.

 

À propos de la Chambre

La Chambre de commerce de l’est de Montréal a pour mission de défendre et de promouvoir les intérêts socioéconomiques de ses 1 200 membres et des 32 000 entreprises situées à l’est du boulevard St-Laurent. Couvrant un territoire composé de 850 000 habitants et de 400 000 emplois, la Chambre représente un milieu économique diversifié disposant d’opportunités de croissance importantes.

-30-

Renseignements :

David Labrosse, directeur – Affaires publiques et gouvernementales
Chambre de commerce de l’est de Montréal
[email protected]  – T. : 514 354-5378, poste 230