Ça se passe dans l'Est
Un sondage POTLOC sur la rue Ontario Est
- 20 décembre 2018

Reconnue pour sa mixité sociale, son multiculturalisme et son côté local, la rue Ontario à l’est d’Iberville, a subi une transformation importante au cours des dernières années. De nouveaux commerces ont vu le jour et une nouvelle dynamique s’est installée. Même si elle n’est pas encore considérée comme une artère de destination, il faut dire que la rue Ontario est beaucoup plus attractive qu’à une certaine époque.

Malgré ces belles améliorations, certains enjeux continuent de sévir dans le quartier laissant parfois les commerçants aux prises avec des difficultés. Afin de mieux comprendre les impacts de ces enjeux sur les habitudes de consommation des résidents et pour mieux connaître les besoins commerciaux de ceux-ci, l’initiative Ça se passe dans l’Est en collaboration avec la firme POTLOC ont lancé un sondage.

Aperçu des résultats

Cette étude de marché a été lancée en juin dernier pour couvrir la rue Ontario Est entre les rues d’Iberville et Amherst. Ce sont 2069 répondants, principalement situés entre 25 et 34 ans, qui ont répondu à l’appel.

71% des répondants ont mentionné qu’ils fréquentaient généralement les commerces de cette artère, puisqu’ils étaient à proximité. Les raisons principales qui expliquent la non-fréquentation des boutiques sont les devantures inesthétiques et le manque de diversité des commerces.

Les répondants sont unanimes sur le fait que si l’offre commerciale s’améliorait, ils fréquenteraient davantage cette artère. En ce sens, les commerces d’alimentation et de restauration reflètent les besoins les plus criants dans le quartier. Les SAQ, les épiceries générales, les marchés publics et les poissonneries sont les types de commerces d’alimentation les plus en demande.
Pour les besoins en restauration, ce sont les brunchs, les cafés et les tapas qui sont le plus ressortis.

Plus de 760 personnes se sont prononcées pour émettre un commentaire à la fin du sondage. Plusieurs ont mentionné le fort potentiel du marché Saint-Jacques et ont soumis l’idée qu’il soit revitalisé pour en faire un marché public ou une SAQ.
Les problèmes de drogue, d’itinérance, de stationnement et des embouteillages sont des problèmes qui ont été largement soulevés par la population.

Comment transformer l’artère

Ces résultats nous permettront de nous pencher sur différentes alternatives pour résoudre ces enjeux et pour développer le recrutement commercial. La Ville de Montréal, étant partenaire du projet et ayant eu accès à ces résultats, pourra contribuer à résoudre certaines de ces problématiques. Métro média, PME MTL, le SAJE, Desjardins, des courtiers immobiliers de l’arrondissement et différentes SDC du territoire contribueront de leur côté à faire rayonner les résultats pour inciter de nouveaux entrepreneurs à s’installer et ainsi répondre aux besoins des résidents.

Tenez-vous prêts à un prochain vent de changement sur Ontario!
Tous les résultats du sondage POTLOC. 

À propos

Ça se passe dans l’Est est une initiative propulsée par la Chambre de commerce de l’Est de Montréal, le Mouvement Desjardins par l’entremise de son Fonds de 100 M$ en soutien au développement socio-économique des régions du Québec ainsi que le Secrétariat à la région métropolitaine du ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire. Ce projet vise à mettre de l’avant une image économique renouvelée de l’est de Montréal, à promouvoir ses atouts auprès de différents acteurs économiques, en plus de contribuer à la diversification de zones commerçantes du territoire.