Ça se passe dans l'Est
Des boissons montréalaises uniques produites dans l’Est – partie 1
Style de vie - 23 juillet 2017

Si l’on est ce que l’on mange, on est certainement ce que l’on boit. La folie des jus detox, des bières de microbrasserie et des boissons artisanales est bien ancrée à Montréal. Le consommateur aime acheter local et savoir qu’il fait une différence dans la façon qu’il sélectionne ses produits. Les breuvages qui submergent les tablettes des commerces se sont multipliés dans les dernières années et cette présence démontre une clientèle engagée et soucieuse de son comportement d’achat.

Bon nombre d’entrepreneurs ont adopté l’est de Montréal pour créer et vendre leur boisson et Est MTL s’est donné le mandat d’en approcher quelques-uns pour connaître l’histoire derrière chaque gorgée.

Jus Loop

Les jus Loop sont les amis de la planète.  Leur mission? Réduire le gaspillage alimentaire en utilisant les surplus de fruits et de légumes pour en faire de délicieux jus frais.

Sur les tablettes depuis maintenant 1 an, Loop a en quelque sorte révolutionné le marché alimentaire en conscientisant et en engageant le consommateur.

Alors que 1,3 milliard de tonnes d’aliments sont jetées par année dans le monde, on comprend que les impacts environnementaux sont significatifs et que des initiatives comme la start-up montréalaise sont nécessaires.

Le couple d’entrepreneurs derrière les jus pressés à froid, Julie Poitras-Saulnier et David Côté, croit énormément en l’approche d’économie circulaire. Leur entreprise vise notamment, à inspirer d’autres créateurs à se lancer pour contrer l’enjeu planétaire qu’est le gaspillage.

Contrairement à ce que certains peuvent croire, les aliments utilisés pour la confection des jus sont en excellente condition. Le distributeur Courchesne et Larose est en fait capable de déceler quels fruits et légumes ne seront plus en mesure d’être vendus après le long trajet vers l’épicerie. C’est à ce moment que Loop intervient et débute son pressage. Résultat? Des jus santé qui gardent tout leur potentiel nutritif et qui contiennent 1,5 kg de végétaux dans chaque bouteille. Les jus peuvent être gardés 55 jours au froid et sont vendus à prix compétitifs.

Loop est aussi l’ami des animaux. L’entreprise donne en effet sa pulpe encore pleine de nutriments à un fournisseur qui la transforme en délicieuses croquettes pour chiens.
Tout le monde est gagnant chez Loop, même les petites bêtes!

Loop, c’est une compagnie attachante qui donne envie de faire sa part en tant que citoyen! N’est-ce pas?

**L’entreprise viendra installer son usine de production à Anjou cet automne. YAHOO!

Faire le plein de Loop

Glutenberg 
Les intolérants vous le diront, la vie sans le gluten n’est pas facile. S’il faut dire au revoir à une vaste gamme d’aliments contenant ladite protéine, il faut également dire adieu à son goût savoureux.
Glutenberg s’est donné le mandat de brasser une bière sans compromis, en gardant les saveurs du houblon sans les désagréments du gluten. Mission accomplie. Le secret de cette bière aux airs allemands réside dans son grain. En effet, la Glutenberg n’est confectionnée qu’à partir d’ingrédients sans gluten, notamment de millet, de quinoa, de sarrasin, de maïs et d’amarante.
Un fin procédé de concassage, d’ébullition, de fermentation et de conditionnement qui donne vie à un produit brassicole novateur, créatif et unique au Québec.

Avec plus d’une trentaine de bières à son actif, l’entreprise québécoise met littéralement du piquant dans la vie des intolérants au gluten et beaucoup de saveurs dans celle des épicuriens. Un produit qui prend énormément d’expansion en Amérique du Nord, en Australie, en Suède, en Norvège, en Espagne et en France.
Profitez de l’été pour retrouver Glutenberg dans différents festivals gourmands ou pour savourer leur toute dernière bière estivale, la Gose.

Faire le plein de Glutenberg

1642 Sodas
Bastien Poulain, créateur et fondateur de 1642 Sodas, n’a pas eu froid aux yeux en inventant une nouvelle boisson gazeuse. En effet, il faut être ambitieux en titi pour s’attaquer à un marché où de gros joueurs sont déjà bien installés. Pour ce jeune entrepreneur, c’était certes un défi, mais certainement pas une barrière. Il faut dire que l’importance de créer un produit local lui aura donné la motivation nécessaire pour commercialiser une boisson de qualité à l’image de sa ville d’adoption.
Derrière 1642 Sodas se cache une toute petite équipe qui a Montréal tatoué sur le cœur. Inspirés de la date de fondation de ladite métropole, les créateurs de la boisson ont voulu faire un clin d’œil à cette ville qui est devenue leur terrain de jeu. Produite à base de sucre de canne naturel et de sirop d’érable, 1642 Sodas révolutionne le monde de la liqueur avec une marque qui unit les Québécois.

Après seulement 2 ans d’opération, l’entreprise a conquis le Québec et elle tourne aujourd’hui son regard vers l’avenir. Avec ses 3 saveurs de soda : le 1642 Cola, le 1642 Tonic et le 1642 Ginger, les projets ne cessent de croître et l’on peut s’attendre à de grandes surprises pour les mois à venir.
Même si les populaires Dragons ont aidé à propulser l’entreprise, c’est grâce à la qualité de la marque et au travail chevronné de l’équipe que 1642 Sodas se distingue chez nous, aujourd’hui.

Ne vous étonnez pas de les voir sur toutes les tablettes bientôt!

Faire le plein de 1642

 

Des boissons montréalaises uniques produites dans l’Est – Partie 2

À propos

Ça se passe dans l’Est est une initiative propulsée par la Chambre de commerce de l’Est de Montréal, le Mouvement Desjardins par l’entremise de son Fonds de 100 M$ en soutien au développement socio-économique des régions du Québec ainsi que le Secrétariat à la région métropolitaine du ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire. Ce projet vise à mettre de l’avant une image économique renouvelée de l’est de Montréal, à promouvoir ses atouts auprès de différents acteurs économiques, en plus de contribuer à la diversification de zones commerçantes du territoire.