Ça se passe dans l'Est
Le Amir de Saint-Léonard : un lieu pas comme les autres
- 6 novembre 2018

Tout le monde connait Amir, ce fameux restaurant rapide libanais tant connu pour sa sauce à l’ail que ses petits radis marinés. Si ce restaurant fait l’unanimité auprès des gourmands de cuisine orientale, son design d’intérieur lui, correspond quelques fois à une autre époque. Il en est tout autre du populaire Amir de Saint-Léonard, situé sur la rue Jean-Talon Est.

Doté d’un espace café moderne et d’une ambiance des plus décontractées, ce Amir de l’Est nous transporte directement dans les pays d’Orient. Sofas capitonnés, lampes d’Aladin, plantes suspendues, bois massif et tableaux à craie donnent le ton à cette version réinventée dudit restaurant, tout en ne délaissant pas pour autant la carte libanaise.

Du côté café, le menu propose des brunchs, allant des œufs bénédictines, en passant par les omelettes et les tartines. Mille et une options de cafés s’offrent aux clients, dont le café turc et de nombreuses sortes de thé dont le Kusmi. De riches gâteaux faits maison et des jeux de société sont également offerts pour égayer les après-midi des gens du quartier.

Si les antiquités, les chandelles et la verdure sont omniprésentes un peu partout dans le restaurant, c’est pour redonner au classique Amir une tournure plus chaleureuse et plus conviviale que ce qu’on lui connait. Un lieu qui vaut assurément le détour par Saint-Léonard pour déguster la typique cuisine libanaise ou pour siroter un bon café turc.

5230 Rue Jean-Talon Est, Saint-Léonard, QC H1S 1L1

   

À propos

Ça se passe dans l’Est est une initiative propulsée par la Chambre de commerce de l’Est de Montréal, le Mouvement Desjardins par l’entremise de son Fonds de 100 M$ en soutien au développement socio-économique des régions du Québec ainsi que le Secrétariat à la région métropolitaine du ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire. Ce projet vise à mettre de l’avant une image économique renouvelée de l’est de Montréal, à promouvoir ses atouts auprès de différents acteurs économiques, en plus de contribuer à la diversification de zones commerçantes du territoire.