Actualités

jeudi
30 janvier 2014
Communiqué de presse

Budget 2014 de la Ville de Montréal : un signal encourageant selon la CCEM

À la suite du dépôt du budget 2014 de la Ville de Montréal par monsieur Denis Coderre, maire de Montréal et monsieur Pierre Desrochers, président du comité exécutif, la Chambre de commerce de l’Est de Montréal (CCEM) estime que dans l’ensemble, l’administration Coderre est sur la bonne voie et répond à un contexte économique toujours difficile.

« Alors que la situation économique globale ne s’améliore pas et que les signes de reprise sont presque absents, le dépôt du premier budget de la Ville de Montréal était très attendu. Après une première analyse des grandes lignes de ce budget, nous constatons que Denis Coderre et Pierre Desrochers ont effectué un travail cohérent. Après la période difficile traversée par Montréal ces 15 derniers mois, le signal devait être fort pour reprendre en main une situation critique et tenter de redonner confiance à la communauté », explique Isabelle Foisy, directrice générale de la CCEM.

« Le budget présenté mentionne entre autres un volet de 11 M$ alloué au programme Ré[email protected]éal ([email protected]) afin de stimuler le développement économique local. Le développement des parcs industriels est également visé, ce qui constitue une avancée pour le milieu des affaires. Du côté des transports en commun et des infrastructures routières, le budget propose un coup de pouce, mais des efforts plus importants auraient dû être mis en œuvre. Il s’agit d’un budget un peu timide, qui reflète cependant une volonté de redressement ce qui est plutôt positif », continue Isabelle Foisy.

« Un net effort est dirigé vers la revitalisation de la métropole pour le 375e anniversaire ce qui constitue un excellent tremplin pour redonner à Montréal sa notoriété à l’international. Parmi ces efforts, nous nous félicitons de constater que Espace pour la vie va bénéficier d’un budget de 74 M$. Nous rappelons que l’est de Montréal a une vocation touristique importante par le biais du Biodôme, du Jardin botanique, de l’Insectarium, du nouveau Planétarium, du musée du Château Dufresne ainsi que du Parc olympique, et génère des retombées économiques non négligeables », souligne Isabelle Foisy.

« L’administration montréalaise a dévoilé un budget prudent et cohérent qui colle avec la réalité conjoncturelle. La communauté économique qui fait battre le cœur de l’est de la métropole a conscience qu’il est difficile de faire l’unanimité, mais confirme qu’elle est mobilisée pour apporter son soutien à l’effort collectif. Elle renouvelle également son engagement pour un dialogue porteur de vitalité et de richesse avec les autorités municipales », a conclu Isabelle Foisy.